Mystère d’Obanos

La légende du chemin

histoire

Histoire du Mystère d’Obanos

Obanos, croisée des chemins, est le berceau de l’une des plus belles légendes du Chemin de Compostelle, dont la transmission orale de génération en génération a donné lieu dans les années soixante du siècle dernier au spectacle de la reconstitution historique appelé Mystère d’Obanos ou Mystère de San Guillén et Santa Felicia.

Son principal mentor, le prêtre d’Obanos Don Santos Beguiristáin, écrivit le texte de départ sous le titre « Le Martyre de Santa Felicia et la pénitence de San Guillén » et il fut lu le mercredi 25 avril 1962, la veille de la fête de San Guillermo, par les enfants d’Obanos sur la place de la ville, à dix heures du soir « autour du bûcher du Saint ». Les chroniques locales indiquent que beaucoup de voisins y assistèrent, à qui on avait conseillé à travers un arrêté municipal de venir « en ayant dîné et sans être pressés ».

Lire la suite
Le succès de cette première représentation populaire conduit en 1965 à la rédaction d’un texte, en alexandrins, qui racontait la légende médiévale et intégrait les traditions et les personnages du Chemin.

La pièce a été mise en scène pour la première fois le 25 août 1965 et ses représentations se sont succédé chaque année sans interruption jusqu’en 1977, totalisant plus d’une centaine de représentations auxquelles ont assisté 130 000 personnes.

Au cours de ces années-là, la mise en scène du Mystère fut sponsorisée par le Conseil Provincial de Navarre et le Ministère de l’Information et du Tourisme, dans le cadre des « Festivals d’Espagne ». Le Mystère d’Obanos a remporté l’extraordinaire Prix National « Mystère d’Elche ».

Après plusieurs années de suspension, en 1993, la Fondation Mystère d’Obanos tout juste créée, en collaboration avec la Confrérie d’Ermites d’Arnotegui, a organisé une représentation de l’œuvre dans le cadre des Festivals de Navarre, qui s’est renouvelée en 1999, ce qui a supposé la consolidation du spectacle, grâce à l’effort, à la collaboration et au travail de tous les habitants d’Obanos, véritables protagonistes de cet événement culturel. L’œuvre a été représentée dans les années 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008.

En 2001, le Mystère d’Obanos fut inclus comme Fête d’Intérêt Touristique National.

Les prix que le « Mystère d’Obanos » a reçus tout au long de ces années lui ont valu une reconnaissance au niveau national et international et de nombreux acteurs et metteurs en scène ont laissé leur empreinte pendant cette période à l’occasion de cette représentation des habitants d’Obanos.

Santos Beguiristáin

Le précurseur

Son principal mentor, le prêtre d’Obanos Don Santos Beguiristáin, écrivit le texte de départ sous le titre « Le Martyre de Santa Felicia et la pénitence de San Guillén » et il fut lu le mercredi 25 avril 1962, la veille de la fête de San Guillermo, par les enfants d’Obanos sur la place de la ville, à dix heures du soir « autour du bûcher du Saint ». Les chroniques locales indiquent que beaucoup de voisins y assistèrent, à qui on avait conseillé à travers un arrêté municipal de venir « en ayant dîné et sans être pressés ».

Le succès de cette première représentation populaire conduit en 1965 à la rédaction d’un texte, en alexandrins, qui racontait la légende médiévale et intégrait les traditions et les personnages du Chemin.

Le Père Santos Beguiristáin a l’honneur d’avoir été l’âme, le cœur et la vie du retable scénique, « Mystère d’Obanos » à l’atmosphère médiévale et qui a pour toile de fond tout le contenu vital de ce que signifiait le Chemin pour les hommes et les femmes du Moyen Âge. Né en Argentine en 1908, Santos Beguiristáin revint à Obanos à l’âge de quatre ans avec ses parents, pour poursuivre ses études à Lecároz et entrer au Séminaire conciliaire de Pampelune en 1924. À l’âge de 18 ans, et avec une bourse du Diocèse, il déménagea à Rome pour suivre ses études en Théologie et en Droit, obtenant un doctorat dans les deux matières à l’Université Grégorienne.

LA LÉGENDE

La légende du mystère

Le texte « Le martyre de Santa Felicia et la pénitence de San Guillén », populairement connu sous le nom de « Mystère d’Obanos », est la forme littéraire d’une légende séculaire du XIVe siècle sur les enfants des Ducs d’Aquitaine.

Après avoir parcouru le Chemin de Compostelle et ressenti la vocation religieuse, la princesse Felicia, gagnée par la ferveur des pèlerins et les miracles du ciel, décida de passer sa vie dans le silence, échappant à sa cour, à sa lignée et à ses richesses, pour servir notre Seigneur en toute humilité.

Elle établit sa résidence dans le domaine d’Amocain, dans la vallée d’Egües, où elle dissimula sa condition, cacha son rang et vécut tranquillement et déifiée, jusqu’à ce qu’elle fût découverte par Guillermo, son frère, courageux et querelleur, qui tenta de la sauver pour redonner de l’éclat à la maison et de l’espoir dans le monde. Tout cela fut en vain. Cela lui rappelait l’honneur de sa lignée, les rêves de ses parents pour elle, son mariage arrangé.

Lire la suite
Elle s’accrochait à l’appel du ciel et aux exigences d’une vocation surnaturelle. Un combat authentique entre l’amour humain et l’amour divin. Guillermo, ivre de vanité, perdit son sang-froid en proie à la rage. Felicia réitéra son intention de partir, plongée dans le silence et l’humilité. Guillermo, hors de lui, tua Felicia, une innocente consacrée.

Le ciel fit fleurir le sépulcre de Felicia comme prodige et en fit un lieu de dévotion à Labiano, où elle arriva par des chemins miraculeux.

Le tombeau de Santa Felicia se trouve à Labiano (Vallée d’Aranguren), tandis que son frère Guillén a également atteint la sainteté après avoir fait un pèlerinage à Compostelle et pleuré son crime pour le reste de sa vie dans l’ermitage d’Arnotegui, où il consola les pèlerins du Chemin et aida les pauvres, là où ses restes sont encore vénérés aujourd’hui.

COSTUMES DU MYSTÈRE

Costumes

Les riches costumes de la représentation du Mystère d’Obanos sont constitués de 1056 costumes, chacun avec ses accessoires correspondants. Ils sont tous des répliques de costumes médiévaux, conçus entre 1965 et 1977.

En plus de ces costumes, il y a une vingtaine de carrosses, des outils pour la cavalerie, des étendards, des épées, des boucliers, des armures, etc. Tout cela se trouve dans le bâtiment du siège actuel de la Fondation Mystère d’Obanos. La Confrérie d’Ermites d’Arnotegui est chargée de leur conservation.

Dans un premier temps, des costumes créés par Francis Bartolozzi et réalisés par les sœurs Mari et Carmen Lozano ont été utilisés, puis complétés par l’ensemble de l’Institution Cunas, du Père Carmelo, un dominicain de Pampelune. Bientôt des couturiers de la ville intervinrent, comme Clara Vélaz, alors que la plupart des bonnets furent l’œuvre de Mª Luisa Ulzurrun d’Obanos.

Lire la suite
En 1997, Mª Luz Vidart, également d’Obanos, révisa les costumes et en 1999 et 2000, un petit groupe de personnes effectua d’importantes tâches de conservation. Les vêtements en cuir, harnais de cavalerie, etc. furent à charge du sellier Mariano Velez, de Puente la Reina. En 1998, Feliciano Vélez fut chargé d’en rédiger un inventaire.

La valeur artistique de cette collection de costumes médiévaux n’est pas inférieure à la valeur économique et peut être considérée comme inestimable.

RECONNAISSANCES ET PRIX

Prix Extraordinaire « Mystère d’Elche »

Il a été décerné en 1965 par le Ministère de l’Information et du Tourisme, ce qui a permis d’inclure la représentation du Mystère d’Obanos dans le programme culturel « Festivals d’Espagne ».

« Fête d’Intérêt Touristique National »

Le Ministère de l’Économie, par l’intermédiaire du Secrétariat Général du Tourisme, a accordé à la Fondation Mystère d’Obanos en août 2001 le titre de Fête d’Intérêt Touristique National, répondant ainsi à la demande traitée par le Gouvernement de Navarre à l’initiative de la propre Fondation Mystère d’Obanos et avec le soutien exprès de la Mairie de la Ville.

La déclaration d’une Fête d’Intérêt Touristique National est accordée aux festivals ou événements qui représentent une manifestation des valeurs culturelles et de la tradition populaire, avec une attention particulière pour leurs caractéristiques ethnologiques, et qui revêtent une importance toute particulière comme attrait touristique.

Pour la concession de la déclaration, l’ancienneté de la célébration de la fête ou de l’événement en question, sa continuité dans le temps et l’originalité et la diversité des activités réalisées, sont particulièrement prises en compte.

Lire la suite
À l’initiative de la Fondation Mystère d’Obanos, la Direction Générale du Commerce et du Tourisme du Gouvernement de Navarre a traité la demande en avril 2001, avec un rapport de la Mairie sur les aspects les plus importants de la représentation de Mystère d’Obanos. La réponse du Ministère est arrivée en août de la même année, par le biais d’une lettre du secrétaire général du Tourisme, Juan José Güemes Barrios, dans laquelle il communiquait la décision d’accorder à cette fête le titre honorifique demandé.

Gràce à cette déclaration, la représentation du Mystère d’Obanos fera partie des actions de promotion des Fêtes d’Intérêt Touristique National mises en œuvre par le Secrétaire d’État au Commerce et au Tourisme.

Cette reconnaissance a été pour la Fondation Mystère d’Obanos l’événement le plus important et avec la plus grande projection d’avenir de cette année 2001.

Sur le plan pratique, cela signifie l’intégration de la représentation du Mystère d’Obanos dans les actions de promotion des Fêtes d’Intérêt Touristique National développées par le Secrétariat d’État au Commerce et au Tourisme.

Dès le premier instant, la Fondation du Mystère a été pleinement consciente de l’importance de cette étape. Par conséquent, elle n’a pas lésiné sur les efforts pour donner une consistance formelle à ce qui n’était jusqu’alors qu’une reconnaissance populaire : la considération du Mystère de San Guillén et Santa Felicia comme l’une des manifestations culturelles avec le plus des prestiges et de projection touristique, avec d’autres aux caractéristiques semblables telles que le Mystère d’Elche.

Mystère d’Obanos 2022

%

la communication

%

Financement

%

Projet artistique

Mystère d’Obanos

Contact

Fundación Misterio de Obanos
C/ Nuestra Señora de Arnotegui, 19
31151 Obanos
Navarra (España)
+34 948 344 544
+34 948 344 541
info@misteriodeobanos.org

Formulaire de contact